Biscuits au thym (L’histoire des)

J’ai redécouvert une recette très prometteuse dans un des nombreux livres que je garde ‘pour plus tard’. Comme je devais m’embarquer avec ma famille pour un roadtrip assez long, l’idée des biscuits au thym m’a parue excellente: c’est frais, c’est bon, ça se mange facilement. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

La recette originale

Ingrédients

  • 4 œufs
  • 250g de sucre
  • 250g de beurre
  • 100g de farine
  • 2 sachets de levure en poudre
  • le zeste de 1 citron non traité (je n’avais que des citrons verts)
  • 3 branches de thym fleuri OU 2 grandes cuillers de thym séché (le thym n’est pas en fleur à cette saison, j’ai donc opté pour la deuxième proposition)

IMG_20150717_111716

Préparation

  • Battre ensemble les œufs et le sucre, ajouter la levure, puis le zeste, et les fleurs sans tiges (dans mon cas, le thym séché).
  • Ajouter le beurre fondu, puis la farine pour obtenir une pâte ferme.
  • Ensuite, faire de petites boules avec cette pâte, que l’on aplatit légèrement. Mettre des fleurs de thym sur les gâteaux (je n’en avais pas, mais ce n’est que de la déco).
  • Mettre les biscuits au four pendant 15 minutes à 200°C.

J’ai tout fait bien comme il fallait. Je me suis appliquée. Mais la pâte me semblait loin d’être ferme après incorporation de la farine… Convaincue que mon salut se trouvait dans le respect de la recette (oui, je suis quelqu’un qui suit les règles), j’ai continué comme si de rien n’était. Je n’ai naturellement pas réussi à former de petites boules, et ce sont donc de petites flaques (déposées à la cuiller) qui se sont retrouvées sur ma plaque, et au four pour 15 min. Mais au bout d’environ dix minutes, j’ai vite tout retiré.

Le résultat:

#fail

Fail. Le goût y était, mais définitivement pas la forme.

J’ai rectifié le tir: j’ai ajouté plus de farine jusqu’à obtenir une pâte moins liquide (je ne saurais pas dire combien de farine en plus, j’ai fait à l’œil), que je pouvais prendre à la cuiller pour déposer en petites « noquettes » sur ma plaque (ces « noquettes » ne doivent pas être trop larges, et plutôt épaisses, car le biscuit en cuisant s’étale). J’ai aussi réduit le temps de cuisson à 8 minutes, et la température du four à 180°C. Ces changements m’ont laissée avec ceci:

IMG_20150717_121352Nettement plus appétissant. Et d’après ma famille, le goût y était toujours. J’ai trouvé que l’on sentait fort la levure, mais j’ai été la seule. D’après ma mère, le goût du thym se devine, ce qui est préférable, car trop fort il aurait pu être dérangeant. L’un dans l’autre, cette histoire s’est donc bien finie, et les biscuits ont été mangés sur la route!

(enfin pas tous, cette recette vous laisse quand même avec quelques dizaines de biscuits…)

IMG_20150717_135540

Et vous, quels ont été vos fails culinaires? Comment faites-vous lorsque la recette vous fait défaut? Et si vous avez des astuces à me donner, je suis preneuse 😉

Publicités

2 réflexions sur “Biscuits au thym (L’histoire des)

  1. Comme « fail » culinaire, la première chose qui me vient à l’esprit c’est les gâteaux matcha à la vapeur 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s